Page précédente...

Bai  - 1m68

Cliquez pour voir l'article de presse

 Tarif: 3000 euros HT payables si poulain vivant à 48h.

 

Sa mère CORALINE, née en 1994, a déjà produit les classiques MARTALINE, REEFSCAPE, CLEAR THINKING, COASTAL PATH puis PRANKSTER qui a montré à son tour un potentiel de cheval de Groupe. Son premier produit, MARTALINE est aujourd’hui l’un des meilleurs jeunes reproducteurs .

Six des sœurs de sa mère (dont WEMYSS BIGHT une lauréate des Irish Oaks) ont produit des champions parmi lesquels OASIS DREAM, BEAT HOLLOW, ZENDA ou BELLAMY CAT.

Son père HALLING est en passe de s’affirmer comme l’une des valeurs sures de l’élevage Européen. Il est second des pères de 3 ans en France en 2009 et déjà père de 22 gagnants de Groupe en plat et de 7 en obstacle dont HALLING JOY qui s’adjugea le Grand Steeple Chase de Merano il y’a deux ans.

HALLING est aujourd’hui reconnu comme un père de chevaux durs avec de longues carrières. Lui-même a eu un palmarès hors du commun, gagnant à 3, 4 et 5 ans de cinq groupes I autour de 2000 mètres. Il fut sacré Champion des Chevaux d’âge en Europe à 4 ans puis à nouveau l’année suivante a 5 ans…

Les plus grands courants de sang moderne de l’obstacle sont réunis dans son pedigree : SADLER’S WELLS, MILL REEF, BUSTED, SHARPEN UP, RELIANCE, GREEN DANCER. Une carte génétique rare.

Cependant le meilleur atout de COASTAL PATH est son modèle : d’un beau bai toisant 1m68, il est particulièrement distingué. Sa beauté et sa classe ont crevé l’écran lors de ses prestations sur l’hippodrome…

Ses six premières courses se soldèrent par six victoires ! Une première sortie à 3 ans qu’il remporta dans le plus commun des canters par six longueurs puis ce fut une Listed à Deauville par 3 longueurs, puis quatre Groupes III et II consécutifs dont le Vicomtesse Vigier (GR. II) par 5 grandes longueurs, faisant étalage de sa classe. Il allait ensuite affronter les meilleurs chevaux Européens dans la Gold Cup d’Ascot (Gr. I) où son frère utérin REEFSCAPE avait fini second. Un peu tendre dans cette épreuve mythique sans concessions il tenait remarquablement sa partie en terminant très bon troisième. Son objectif était alors fixé par son entourage : revenir en 2009 à Ascot pour y battre les anglais. Malheureusement, après une excellente rentrée sur 2400 mètres comme facile second de MAGADAN dans le prix d’Hédouville à Longchamp, il allait être accidenté lors de sa sortie suivante…

Le voilà aujourd’hui disponible pour une nouvelle carrière de reproducteur, pleine de promesse au regard de son potentiel exceptionnel alliant modèle, performances et origine.

Stationné pour une saison seulement en 2013 au HARAS DE CERCY LA TOUR  (58)
Contactez Philippe THIRIET - TéL. 06.72.99.80.75


 

Cliquez pour zoomer...

Cliquez pour zoomer...


Cliquez sur les images pour les agrandir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Contact